Microémulsion

Une microémulsion est une émulsion qui se forme spontanément sans action mécanique, à partir d'un mélange de deux phases liquides dans certaines conditions (concentration de tensioactifs, teneur en sel, température).

La taille des gouttelettes est inférieure à la longueur d'onde de la lumière visible, ce qui entraîne la transparence des microémulsions, contrairement aux émulsions traditionnelles. Une caractéristique supplémentaire est l'inversion de la phase au niveau microscopique, c'est-à-dire que les gouttes de la phase émulsifiée peuvent à leur tour contenir des gouttes de la phase volumique.

La formation des microémulsions est utilisée par exemple dans la récupération assistée des hydrocarbures RAH (injection de tensioactif), dans le dégraissage sans solvant et dans l'administration d'ingrédients actifs hydrophobes dans l'industrie pharmaceutique.

La tension interfaciale des microémulsions est extrêmement faible (jusqu'à 10-6 mN/m). Les tensiomètres à goutte tournante augmentent cette plage de mesure, permettant ainsi d'analyser les conditions pour la formation d'une microémulsion à l'aide de mesures de goutte tournante.