• Usine de raffinage du pétrole

    Usine de raffinage du pétrole

Fracturation hydraulique

Apport de la chimie des interfaces dans l'exploitation des réserves de pétrole brut et de gaz naturel

Avec la méthode de la fracturation hydraulique pour la production de gaz naturel tertiaire et de pétrole brut, un liquide est injecté de force sous haute pression dans la roche du réservoir qui se fissure. Pour cela, une bonne mouillabilité de la roche par le liquide est indispensable. La mesure de cette mouillabilité et la caractérisation des tensioactifs utilisés sont réalisées par nos instruments de mesure.

Mesure de l'efficacité des tensioactifs utilisés

Le mouillage de la roche est considérablement amélioré par l'utilisation de tensioactifs qui réduisent la tension superficielle du liquide de fracturation. Cet effet peut être mesuré directement à l'aide de méthodes de tensiométrie classiques utilisées par nos tensiomètres, comme la méthode de l'anneau ou de la plaque.

De plus, les mesures entièrement automatiques de la concentration micellaire critique (CMC) fournissent des informations sur l'efficacité des tensioactifs utilisés. Les informations sur la CMC permettent d'éviter un surdosage de tensioactifs.

Tension superficielle et mouillage dans des conditions de réservoir

La méthode de la goutte pendante intégrée dans notre système de mesure optique à haute pression permet de mesurer la tension superficielle dans des conditions de pression et de température simulées du réservoir.

Les mesures d'angle de contact dans les mêmes conditions donnent une indication directe de la mouillabilité de la roche.

Demande d’information