• Implants médicaux

    Implants médicaux

Biocompatibilité des implants médicaux

Caractérisation de surface pour des prothèses dentaires et osseuses compatibles avec l'organisme

En plus de la structure chimique interne, les propriétés chimiques de la surface déterminent souvent le degré de biocompatibilité. Les analyses de surface aident à sélectionner et développer des matériaux adaptés aux prothèses osseuses et dentaires.

Surfaces biocompatibles des implants dentaires et osseux en cas d'énergie de surface semblable à l'eau

Les matériaux avec une énergie de surface élevée et une polarité proche de la tension superficielle de l'eau démontrent une bonne biocompatibilité. Par exemple, il existe une corrélation entre ces parties et la croissance des collagènes. Les prothèses fabriquées en matériaux hydrophobes, en particulier le plastique ou le titane, font donc généralement l'objet d'un traitement au plasma ou de processus similaires afin d'activer la surface. Nos instruments de mesure d'angle de contact mesurent l'efficacité du pré-traitement en déterminant la fraction polaire et dispersive de l'énergie de surface.

Une biocompatibilité trop élevée n'est pas souhaitée pour les implants temporaires, car l'adhésion les rend difficiles à enlever par la suite. Les matériaux hydrophobes ou à revêtement hydrophobe sont souvent utilisés dans ce cas. Un angle de contact avec l'eau le plus élevé possible détermine si le matériau peut être utilisé pour ces applications.

Mouillage des produits d'empreintes dentaires

Les prothèses dentaires sont modelées à l'aide de cires pour empreinte dentaire, afin d'obtenir le bon ajustement. La dent et le tissu autour doivent être bien mouillés pour réaliser l'empreinte afin qu'il n'y ait pas de poches d'air. La cire doit avoir un caractère hydrophile similaire à l'environnement chimique de la bouche. Cela peut être obtenu en choisissant des polymères adaptés ou en ajoutant des tensioactifs.

L'utilisation de nos instruments pour mesurer l'angle de contact et analyser l'énergie de surface aide à déterminer la biocompatibilité du matériau d'empreinte et donc à optimiser l'ajustement des prothèses dentaires. Nos tensiomètres mesurent la réduction de la tension superficielle et donc l'amélioration du mouillage en raison des additifs actifs à la surface.

Rapports d'application KRÜSS

AR266 : Characterization of microscopically small surfaces on dental implants by using contact angle measurements on picoliter drops

Les mesures d'angle de contact sont réalisées en utilisant des gouttes microscopiques dosées dans les filetages de cinq implants dentaires différents. La biocompatibilité attendue par rapport à la mouillabilité des implants peut être évaluée.

AR262 : The Effect of an Oxygen-Helium Atmospheric Plasma on the Surface Energy of Medical Plastics

La modification de la surface des polymères au moyen d'un traitement au plasma augmente la mouillabilité par l'eau. Suite à cette découverte, une biocompatibilité plus élevée des plastiques dans des applications médicales peut être attendue.