• Disque de frein

    Disque de frein

Revêtement de poudres céramiques

Méthodes de mesure de la chimie des interfaces pour des revêtements minéraux et les surfaces revêtues

Les revêtements en céramique ultra fins protègent les matériaux comme le verre et les métaux contre l'usure prématurée, fournissent une isolation électrique, augmentent la résistance ou agissent contre la corrosion. Ces revêtements sont formés à l'aide de dispersions complexes de poudres céramique, dont l'homogénéité et la stabilité sont liées à l'énergie de surface de la poudre. Nos instruments de mesure de la chimie des interfaces aident à obtenir les informations requises sur le matériau.

Applications typiques des poudres céramique

  • Revêtements pour disques de frein et disques d'embrayage
  • Revêtements sur les joints artificiels
  • Revêtements de lames de verre pour les analyses de sang et de plasma
  • Réparation de composants usés
  • Revêtement non adhésif pour les casseroles et poêles
  • Augmentation de la tendance à glisser, par ex. dans les paliers coulissants

Analyse de la mouillabilité de la poudre

Le degré de distribution d'une poudre céramique dans le revêtement dépend fortement de sa mouillabilité. La méthode de Washburn utilisée par notre Force Tensiometer – K100 mesure l'angle de contact de la poudre comme mesure de mouillabilité. La vitesse d'adsorption et l'augmentation de la masse de liquide dans de la poudre en vrac dans un tube, qui sont liées à l'angle de contact, sont mesurées.

Enthalpie de mouillage comme mesure de la dispersabilité

L'énergie obtenue lors de la formation d'une interface entre la poudre et le liquide, appelée enthalpie de mouillage, doit être aussi élevée que possible, car la poudre distribuée finement forme une grande interface. L'enthalpie de mouillage est calculée à partir de l'énergie de surface de la poudre et de la tension superficielle du liquide. Nos instruments de mesure offrent la combinaison des méthodes de mesure de l'angle de contact et de la tension superficielle requises pour cela.

Angle de contact pour évaluer la qualité du revêtement fini

Un matériau avec un revêtement uniforme a la même mouillabilité sur toute la surface. Dans le cas des revêtements non adhésifs, la mouillabilité doit non seulement être la même partout, mais aussi la plus petite possible.

L'angle de contact est une indication fiable de la mouillabilité et est sensible aux changements d'un échantillon à l'autre et aux hétérogénéités d'un même produit fini. Les mesures optiques d'angle de contact, réalisées à l'aide de nos instruments de laboratoire ou mobile pour une mesure non destructive sur site, sont une méthode éprouvée pour le contrôle qualité.

La qualité des revêtements poreux, par exemple sur des lames de test médical, peut être évaluée à l'aide de la méthode d'adsorption de Washburn.

Rapports d'application KRÜSS

AR236 : The Washburn 'C' factor for characterization of porous coatings

L'un des deux revêtements poreux pour usage médical démontre une mouillabilité faible par le sang. Les différences correspondent aux différentes constantes capillaires des échantillons qui sont établies à l'aide de mesures d'adsorption de Washburn.

Demande d’information