Tensiomètre

Un tensiomètre est un appareil permettant de mesurer la tension de surface d'un liquide et/ou la tension interfaciale entre deux liquides. Il existe différents types de tensiomètres avec différentes méthodes de mesure pour des plages de mesure et problèmes particuliers :

Tensiomètre à capteur de force : La force des tensioactifs qui se produit suite au mouillage d'un échantillon immergé est mesurée selon le principe de la longueur mouillée. L'échantillon de mesure est généralement un anneau (méthode de l'anneau de Du Noüy) ou une plaque (méthode de la plaque de Wilhelmy). Pour mesurer la tension interfaciale statique et la tension de surface dans le milieu jusqu'à la plage de mesure supérieure (1-100 mN/m). Instruments : K100, K11, K20

Tensiomètre à pression de bulle : La pression interne maximale d'une bulle de gaz qui est formée dans un liquide au moyen d'un capillaire est mesurée. Pour mesurer la tension de surface dynamique en fonction de l'âge de la surface. Instruments : BP100, BP50

Tensiomètre à volume de goutte : Le volume d'une goutte de liquide produit sur un capillaire vertical dans un autre liquide est mesuré au moment de son détachement. Plus rarement, il est également utilisé pour mesurer la tension de surface (phase goutte dans l'air). Pour mesurer la tension interfaciale dynamique en fonction de l'âge de l'interface. Instrument : DVT50

Tensiomètre à goutte tournante : Un capillaire horizontal rempli avec une phase volumique et une phase goutte est mis en rotation. Le diamètre de la goutte qui est allongé par la force centrifuge est lié à la tension interfaciale. Pour mesurer la tension interfaciale statique, particulièrement adapté à de très petites tensions interfaciales. Instrument : SDT, SITE100