Méthode de l'arrachement par l'anneau

La méthode de l'arrachement par l'anneau est une variante de la méthode de l'anneau de Du Noüy pour mesurer la tension de surface ou la tension interfaciale qui était utilisée avant l'apparition de la procédure actuelle. Au lieu de détecter la force maximale lorsque la lamelle est étirée, comme cela est généralement fait avec des tensiomètres modernes, la lamelle est sollicitée jusqu'à ce qu'elle se détache. La valeur mesurée avec cette méthode diffère légèrement de la valeur réelle de la tension de surface.

Le principe de cette méthode est qu'une force maximale n'a pas pu être détectée à l'aide de tensiomètres modernes qui fonctionnent avec un câble de torsion et que seul le moment du détachement était disponible comme un point de référence. Avec des capteurs de force électroniques modernes, déterminer la force maximale n'est plus un problème.

La méthode de l'arrachement par l'anneau est toujours utilisée aujourd'hui, car elle est toujours mentionnée dans des normes anciennes mais toujours valides (par ex. ASTM D-971).