Foam Flash

Le terme Foam Flash fait référence au comportement de formation de mousse d'un liquide durant le moussage, c'est-à-dire la quantité de mousse produite en fonction du temps ou de l'apport en énergie. La hauteur de mousse initiale juste après la formation de mousse est souvent dénommée Flash Foam dans les méthodes de mesure lorsque le temps d'observation et l'apport en énergie ne varient pas, comme dans la méthode de Ross-Miles par exemple.

Le terme Flash Foam sert également souvent de critère de qualité lors de la description de liquides formant de la mousse et/ou de la mousse juste après sa formation. Dans ce contexte, une « bonne Flash Foam » signifie qu'une grande quantité de mousse est produite rapidement, souvent en association avec d'autres critères tels que la stabilité.

Mesure dépendante du temps de la quantité de mousse produite

Lorsque la hauteur de mousse est enregistrée au fil du temps, le comportement de formation de mousse durant le moussage est indiqué par la pente de la courbe. Si un agitateur est utilisé, ce comportement peut être mesuré en effectuant des interruptions cycliques. Les mesures peuvent alors être réalisées durant les pauses dans l'agitation afin d'éliminer l'influence du vortex sur le résultat de la hauteur de mousse. La courbe qui en résulte (en jaune sur l’illustration) affiche une augmentation progressive avec chaque cycle.

Importance

Les solutions de tensioactifs, dont la formation de mousse est rapide et importante, sont par exemple utilisées dans les produits de lutte contre les incendies, dans le domaine des soins corporels ou dans les produits de nettoyage moussants. Les mesures de la Foam Flash peuvent permettre d'optimiser la formulation de liquides pour ces applications.