Travail d'adhésion

Le travail d'adhésion W12 est le travail qui doit être réalisé pour séparer les deux phases adjacentes 1 et 2 d'une limite de phases liquide-liquide ou liquide-solide. À l'inverse, il s'agit de l'énergie qui est libérée dans le processus de mouillage. Le travail d'adhésion s'exprime en J/m2.

Données fondamentales

Lorsqu'une phase est mouillée par une autre, les deux surfaces existantes précédemment disparaissent, ce qui entraîne la libération de l'énergie en raison des tensions de surface respectives σ1 et σ2. Au même moment, le travail appelé tension interfaciale σ12, doit être effectué pour former l'interface. Le travail d'adhésion est donné par l'équation suivante :

Wls = σ1 + σ2 - σ12
 
Pour une limite de phases liquide-solide, le travail d'adhésion Wls (l pour le liquide ; s pour le solide) peut être calculé à partir de l'angle de contact θ en utilisant l'équation de Young-Dupré :

Wls = σl(1 + cosθ)

Le travail d'adhésion est une mesure de la force du contact entre les deux phases. Il est donc important de le connaître pour les processus comme le revêtement, la peinture, le nettoyage, l'impression, le revêtement hydrophobe ou hydrophile, le liage, la dispersion, etc.