Angle de contact statique

L'angle de contact statique est l'angle de contact avec lequel la zone de contact entre le liquide et le solide n'est pas modifiée par l'extérieur pendant la mesure, contrairement à l'angle de contact dynamique qui est produit au cours du mouillage (angle à l'avancée) ou du démouillage (angle au retrait).

Données fondamentales

Un liquide pur dans la phase de vapeur saturée forme l'angle de contact de Young contact angle sur un solide homogène idéal sur le plan chimique et topologique comme décrit par l'équation de Young. Dans ce cas, les angles statiques et dynamiques seraient égaux.

Avec des solides, liquides et conditions ambiantes réels, l'angle de contact peut varier en fonction du temps et du lieu. Des inhomogénéités et des changements du mouillage au fil du temps peuvent donc être détectés au moyen de l'angle de contact statique.

Si, d'autre part, l'influence du lieu et du temps doit être réduite, alors l'angle à l'avancée est généralement mesuré.

Un autre critère déterminant dans le choix de l'angle de contact statique ou dynamique est le processus de mouillage technique observé. Les processus dynamiques tels que le revêtement sont mieux modélisés grâce aux mesures dynamiques. Les angles de contact statique sont souvent plus appropriés pour évaluer les processus quasi-statiques tels que le liage dans la technologie des semi-conducteurs.

Méthodes de mesure

  • Méthode de distance de la vue du dessus : La courbure de la surface de la goutte associée à l'angle de contact est mesurée à l'aide de la distance entre les points lumineux qui sont réfléchis en haut de la surface d'une goutte. Instrument : TVA100