• Gants en latex

    Gants en latex

Production de latex

Analyses du mouillage des moules de trempage, de la dispersion et de la stabilité de l'émulsion

Le latex est généralement une dispersion aqueuse de polymère, utilisée dans la fabrication de matériaux élastiques, comme liant ou adhésif. Les tensioactifs sont utilisés pour mouiller les moules de trempage et stabiliser la dispersion.

Nos instruments de mesure de chimie des interfaces contribuent au contrôle qualité de la fabrication de dispersions de polymères stables et aident à optimiser les formules. Des analyses de surface séparées de la solution et des polymères en poudre solides offrent des données initiales pour l'ajustement spécifique du mélange.

Mouillage des moules de trempage

Le bon mouillage du moule par le liquide est important lorsqu'il est trempé dans la dispersion de polymère. Les tensioactifs qui réduisent la tension superficielle de la solution sont utilisés à cette fin.

Nos instruments de mesure de tension superficielle aident à contrôler la qualité et la conformité aux limites définies avec précision.

Notre Force Tensiometer – K100 caractérise l'efficacité des tensioactifs de manière entièrement automatique en se basant sur la concentration micellaire critique (CMC). Cela indique la teneur en tensioactifs pour une réduction maximale de la tension superficielle.

De plus, la mouillabilité et l'énergie de surface du revêtement peuvent être déterminées à l'aide de nos instruments de mesure d'angle de contact. Le travail d'adhésion déterminé de cette manière décrit l'adhésion au moule. Celle-ci doit être aussi faible que possible pour permettre au produit d'être démoulé proprement après avoir séché.

Analyse des stabilisateurs et des poudres de polymères

Les tensioactifs jouent également un rôle important dans la stabilisation de la dispersion, car les particules de polymères ont tendance à coaguler. Plus la tension interfaciale entre le polymère et la solution est faible, meilleur est le mouillage et plus le risque de coagulation est faible.

En plus de la tension superficielle de la phase aqueuse, notre tensiomètre K100 peut également déterminer l'énergie de surface de la poudre solide à l'aide de la méthode de Washburn. Elle offre un aperçu global de l'interface entre la poudre et la solution et permet d'ajuster ces paramètres individuels de manière spécifique.

Mesure de la tension interfaciale pour la polymérisation de l'émulsion

Les dispersions de polymères sont généralement obtenues par la polymérisation d'émulsion dans la phase aqueuse. Les tensioactifs ajoutés sont également responsables de la stabilité de cette émulsion. De plus, la tension interfaciale affecte la taille des gouttelettes et donc également la taille des particules dans le polymère. Nos tensiomètres à mesure de force offrent des méthodes précises pour mesurer la tension interfaciale.

Le temps requis par les tensioactifs pour réduire la tension interfaciale de la nouvelle interface récemment formée dépend de la mobilité des molécules. Afin de modéliser le processus de mélange rapide, notre Drop Volume Tensiometer – DVT50 mesure la tension interfaciale dynamique sur une grande plage d'âge de surface.

Analyse de la formation de la mousse

La formation de mousse est un effet secondaire indésirable possible de l'ajout de tensioactifs dans la production de latex. Notre instrument d'analyse de la mousse Dynamic Foam Analyzer – DFA100 offre des méthodes de mesures reproductibles du pouvoir moussant et de la stabilité de la mousse des solutions d'émulsions et de tensioactifs. L'effet des agents anti-mousse peut également être quantifié à l'aide de notre instrument de mesure.

Demande d’information