• Briques de construction en plastique

    Briques de construction en plastique

Mélange de polymères

Méthodes de chimie des interfaces pour créer de nouveaux matériaux polymères

Les laboratoires de recherche et développement de l'industrie des polymères mélangent les polymères afin d'obtenir de nouvelles propriétés y compris, sans toutefois s'y limiter, la résistance à la traction améliorée ou une meilleure résistance thermique ou chimique. Comme la miscibilité et la stabilité dépendent principalement des tensions superficielles des deux phases et de la tension interfaciale entre elles, des méthodes de mesure pour ces quantités sont requises. Notre gamme d'instruments de mesure d'angle de contact et de mesure à haute température répond notamment à cette demande.

Tension interfaciale des polymères fondus comme indicateur de la miscibilité

Avec une tension interfaciale élevée entre les phases en fusion, les gouttes ont tendance à coaguler et à réduire l'interface, réduisant l'homogénéité du mélange. Prendre en compte une tension interfaciale faible signifie donc améliorer la miscibilité. Nos instruments d'angle de contact déterminent la tension interfaciale par des mesures séparées de l'énergie de surface de chaque phase.

Travail d'adhésion pour prévoir la résistance à la traction

Le travail d'adhésion entre les phases est une information utile lorsqu'il s'agit d'analyser les forces d'adhésion et donc la résistance à l'effort du mélange. L'adhésion peut être calculée en mesurant la fraction polaire et dispersive de l'énergie de surface à l'aide des angles de contact avec différents liquides.

Modélisation du processus de mélange avec des équipements à haute température

Les mesures à température ambiante fournissent des informations importantes. L'utilisation d'accessoires à haute température (jusqu'à 400 °C) aide à reproduire les conditions environnementales réelles du processus de mélange. Une mesure directe de la tension interfaciale avec la méthode de la goutte pendante aide à trouver une combinaison de matériaux adaptée.

Mesure de la dispersabilité des poudres ajoutées

Comme les poudres telles que la poudre de roche ou le noir de carbone font souvent partie d'un mélange de polymères, leur dispersabilité dans la phase liquide permet de savoir si le mélange est homogène ou non. Nos tensiomètres fournissent des mesures d'énergie de surface pour les poudres qui, combinées aux données mesurées pour les polymères, conduisent aux résultats principaux telle que l'enthalpie de mouillage.

Rapports d'application KRÜSS

AR224 : Dispersibility predictions - Some practical examples

L'énergie de surface des particules de noir de carbone avec différents revêtements et différents polymères est mesurée. Les données sont utilisées pour prévoir le degré respectif de miscibilité à partir de l'enthalpie d'adsorption calculée. Les tests d'agitation réalisés confirment largement ces prévisions.

Demande d’information