• Lentilles de contact

    Lentilles de contact

Mouillabilité des lentilles de contact

Mesures de l'angle de contact pour la qualité et le développement des matériaux biocompatibles

Les lentilles de contact souples ne se posent pas directement sur la cornée mais flottent sur un film de larmes fin. La durée pendant laquelle la lentille est compatible, en particulier lorsqu'elle est portée pendant longtemps, dépend de la perméabilité à l'oxygène et de la mouillabilité du fluide lacrymal.

Cette mouillabilité peut être déterminée à l'aide de nos instruments optiques. La mesure de l'angle de contact aide au développement et au contrôle qualité des matériaux biocompatibles en permettant d'analyser la mouillabilité à long terme et le pré-traitement des surfaces des lentilles.

Contrôle de la mouillabilité et du pré-traitement à l'aide des angles de contact

Les lentilles destinées à être portées pendant une longue durée sont généralement des hydrogels contenant du silicone. Le silicone permet une bonne perméabilité à l'oxygène, mais est hydrophobe. D'un côté, il réduit le mouillage par le fluide lacrymal, de l'autre, les lipides hydrophobes s'accumulent plus facilement sur la lentille et la contaminent. Les deux effets la rendent moins confortable à porter.

Les fabricants de lentilles de contact améliorent la mouillabilité en augmentant l'énergie de surface et la polarité des lentilles par le revêtement, le pré-traitement de surfaces ou l'incorporation de groupes hydrophiles. Afin de contrôler la mouillabilité, l'angle de contact de la surface de la lentille avec de l'eau ou un liquide similaire à une larme peut être mesuré. Un petit angle de contact indique un bon mouillage et suggère une faible adhésion des lipides contaminants.

Optimisation des conditions de port des lentilles

Pour mesurer l'angle de contact sur les lentilles, nous avons développé un porte-échantillon qui simule la courbure de l'œil. Notre logiciel a été optimisé pour pouvoir utiliser une ligne de contact courbée (ligne de base) entre le liquide et la surface pour réaliser des mesures sur les lentilles de contact.

La méthode de la bulle captive permet de simuler les conditions de la lentille de contact mouillée en continu en vue de la mesure. Ici, l'angle de contact d'une bulle d'air est mesuré sur une lentille immergée en permanence de manière à ce que la structure de l'hydrogel ne change pas. Cela permet également de mesurer la mouillabilité à long terme et d'analyser la durée pendant laquelle la lentille peut être portée.

Les mesures dynamiques de l'angle à l'avancée et au retrait simulent le mouillage et le démouillage lors du clignement. Lorsque les yeux se ferment, le film des larmes passe sur la surface de la lentille (angle à l'avancée). L'ouverture des paupières est associée à un démouillage partiel de l'œil (angle au retrait).

Les deux angles sont mesurés à l'aide d'un système d'application contrôlé par un logiciel qui augmente et réduit de manière spécifique la taille des gouttes ou d'une bulle d'air sur la lentille. La différence entre les deux angles est une mesure de la stabilité du film et indique le comportement de mouillage de la lentille dans l'œil.

Demande d’information